Liliana
Salone
03.09.22
07.10.22

Liliana Salone a étudié l’architecture à Palerme et le dessin à l’Académie des Beaux-arts de Bologne. Son travail en peinture et en dessin, est basé sur  la mémoire, le souvenir, l’absence et le manque dans une mise en scène conçue comme une tragédie grecque, un équilibre entre la puissance des instincts et la rationalité. Ses références sont multiples, dans le cinéma (Pasolini et Tarkovski), la littérature (Dostoïevski, Thomas Bernhard, Antonin Artaud, Cioran, Robert Walser) et bien entendu dans l’histoire de l’art (Piero della Francesca, Fra Angelico, Rembrandt, Velasquez, Goya, …). Liliana Salone vit la peinture et le dessin comme une catharsis. La surface, la feuille de papier ou la toile, est le lieu où se produit le miracle de la représentation. La peinture et le dessin comme prière, « un temps arraché au désastre du temps qui passe » comme l’écrit Balthus dans ses mémoires.

/ communiqué de presse

/ site de l’artiste

Liliana Salone (1964) vit et tavaille à Sion (Valais)

Start typing and press Enter to search